En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 16 septembre 2018 par Celazure

Thème : Dépendance

Votre question

Un bout de moi a disparu

Bonjour. Aujourd'hui ca a fait 4 semaines que j'ai arrêté la cigarette. Je vous passe les désagréments, je ne vais m'arrêter qu'à un seul et qui est le plus gênant, c'est le mal etre que j'ai. Je me sens seul, vide, sans émotion. Il manque une part de moi. Je pleure de plus en plus. Pas faute d'avoir remédié avec des medicaments doux pour le sommeil et moral. Pour le sommeil, problème resolu depuis jeudi, depuis que je peux tirer dans une cigarette electronique (sans nicotine). Mais la sensation de vide au fond de moi.... ellle, elle reste très présente et se fait ressentir intensément. Je n'arrive pas à l'identifier cette emotion ni à la résoudre. Ca commence à me bouffer la vie. Pendant 2 mois, je n'étais qu'à 2 cigarettes par jour. Une après le repas du midi et soir. J'avais les patchs et je courais. J'étais heureuse et bien dans mon corps. Il était tellement léger. 0 cigarettes, je cours, patch au début. Au final un enfer de souffrance. Je n'ai eu aucune sensation positive que j'avais pu ressentir sur la fois précédente. Memr pas le corps léger. Je tiens bon et ne cederai pas. Mais il faut vraiment que j'arrive à identifier et resoudre ce vide dans mon coeur. Merci

Notre réponse

Bonjour,

Tout d'abord, félicitations pour votre arrêt. Vous avez pris la bonne décision.

La cigarette vous a accompagné tout au long de votre vie dans les bons moments comme dans les mauvais, c'est un peu comme votre meilleure amie. Parfois la rupture peut provoquer une nostalgie de ces moments passés avec elle.

Il faut vous trouver un palliatif pour la remplacer : chewing-gum, verre d'eau, pastilles à sucer, cure-dent...

Vous pouvez également écrire une lettre de "deuil" ou de "rupture" à cette cigarette, comme si vous disiez adieu à un être cher : expliquer dans cette lettre comment à commencé votre histoire, quels moments avez-vous traversés ensemble, et pour quelles raisons vous avez voulu vous séparer d'elle.

Quand vous avez terminé cette lettre, vous pouvez la brûler ou la déchirer pour bien marquer cette rupture, ou alors la garder quelque part où vous pouvez la relire quand vous en avez besoin, pour vous rappeler pourquoi vous avez voulu cette séparation.

N'hésitez pas à aller sur le site internet de Tabac info service et consulter notre page rompre avec la nostalgie de la cigarette.

Et si vous ressentiez le besoin d'être soutenue, vous pouvez appeler un tabacologue de Tabac info service, gratuitement au 3989.

Bonne continuation dans votre démarche !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques