En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 17 février 2015 par Fred

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

anxiété après arret

Bonjour, je suis un homme de 31 ans. J'ai débuté ma consommation de tabac à l'âge de 23 ans de façon occasionnelle puis évidemment de façon plus reguliere jusqu'à mes 29 ans. J'ai arrêté 1 an avant de replonger une année pour mes 30 ans. Depuis le 1er janvier et les bonnes résolutions j'ai décidé de stopper complètement la cigarette, voici donc plus d'un mois que je n'ai pas tiré la moindre "taffe". Je n'ai pas de manque spécifique, je ne pense même pas à fumer dans la journée, cependant depuis je me sens anxieux et angoissé, j'ai des petits vertiges, des difficultés à me concentrer et un état quelque peu stuporeux. Étant d'un naturel anxieux bien que gérant totalement la chose sans prise de médicaments quelconques je voulais savoir si cela pouvait amplifier l'état de manque psychologique induit par le sevrage ? Est ce transitoire ? Dois je prendre des substituts nicotiniques ? Merci pour votre aide. cordialement.

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt depuis le début de l'année ! C'est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre santé.

Le stress, la nervosité, les angoisses, la difficulté de concentration sont des symptômes de manque de nicotine. Ces symptômes sont transitoires, mais ils peuvent durer jusqu'à 2 ou 3 mois. C'est le temps qu'il faut pour se libérer de la dépendance physique.

Cela fait un mois et demi que vous êtes sans nicotine, pour le moment essayez de continuer comme cela.

Mais si les angoisses deviennent trop importantes, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant qui pourra mettre une substitution nicotinique en place (patch, gommes, etc.) ou un autre traitement.

En attendant voici quelques conseils :

  1. Consulter notre page Internet Difficultés et Solutions
  2. Pratiquer une activité physique tous les jours (marche à pied, vélo, ... Les endorphines sécrétées lors de l'activité physique vont vous apporter une sensation de bien être). 
  3. Dormir suffisamment.
  4. Accepter de ne pas pouvoir tout faire et déléguer certaines tâches à d’autres personnes.
  5. Faire un exercice de relaxation chaque jour 
  6. Faire des pauses de temps en temps.

Et si vous en ressentez le besoin, bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue au 39 89.

Accrochez-vous, vous-êtes sur la bonne voie !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques