En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 28 novembre 2015 par ingrid

Thème : Cigarette électronique

Votre question

arrèt tabac

Bonjour, j'ai arréter de fumer il y a 3 semaines. Sans rien a coté. parfois a la sortie d'un repas ou après mon travail complexe j'ai juste besoin d'un truc , comme une cigarette. Mais je résiste. Mon mari m'a évoquer la cigarette electronique sans nicotine que je pourrai utilisé quand vraiment j'en ai besoin. Je ne veux pas mettre n'importe quoi dans mon corps car j'ai réussit a arréter de fumer mais j'avoue que j'ai un manque qui se fait sentir. cette cigarette sans nicotine contenant du propylène et de la glycérine et pas de nicotine est elle convenable pour moi de temps en temps ou vais je être dépendante ? que va t'il se passer sur mes poumons ? Ou ma gorge ? Je me suis "formater" psychologiquement a ne plus ingérer de produits nocifs pour mon corps qui est en train de se sevré. merci de vos réponses.

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt du tabac.

Ce besoin que vous éprouvez après un travail accompli ou à la sortie d'un repas est lié à une habitude qui génère une envie réflexe.

La cigarette électronique est un produit industriel, ce n’est pas un médicament.   On ne connaît pas encore les dangers de son utilisation et il n’est pas encore démontré qu’elle est efficace pour arrêter de fumer.

Pour un arrêt sans aucun risque pour votre santé, mieux vaut-vous diriger vers une méthode qui a montré des résultats :

  • des substituts nicotiniques adaptés à votre situation (gommes, patchs, pastilles, etc.),
  • des techniques d'entretien pour mieux comprendre votre tabagisme (on parle de "psychothérapie cognitive et comportementale").

Si vous voulez tout de même utiliser la cigarette électronique,  elle reste a priori moins dangereuse que le tabac. Mais il faut voir son utilisation comme une étape de votre arrêt. Surtout ne prenez pas l'habitude de vapoter sur du long terme.

Néanmoins, en fin de repas et si vous n'avez pas d'hypertension artérielle, essayez le bâton de réglisse.

Après une tâche complexe accordez-vous un moment de pause avec un bon thé, un bol d'air, respirez profondément.

L'arrêt du tabac est un apprentissage de la vie sans tabac en toutes circonstances.

Vous êtes sur la bonne voie, continuez ! Et si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à contacter gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service au 39 89.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques