En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 19 mars 2016 par audrey

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

dépression-fatigue-toux

Bonjour, J'ai eu la grippe il y a une vingtaine de jours et j'en ai profité pour arrêter de fumer ( je fume depuis 15 ans). Je suis déprimée, je suis fatiguée, je tousse beaucoup, la gorge irrités, boule au ventre, très irritable- Je prends des pastilles à la nicotine 3/4 fois par jour. Je n'ai pas du tout envie de recommencer à fumer, mais c'est difficile d'être aussi mal - Que me conseillez vous , et combien de temps cela peut durer ?

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour votre arrêt du tabac.

Les envies de fumer, le fait de démarrer au quart de tour, d'être à fleur de peau, déprimée ou irritable font partie des symptômes de manque de nicotine.

Ces symptômes peuvent souvent être atténués avec l’utilisation de substituts nicotiniques (patchs, gommes, pastilles, spray ou inhaleur), peut-être que les 3/4 pastilles à la nicotine par jour ne sont pas suffisantes par rapport à votre consommation initiale de tabac.

Vous pouvez aussi utiliser des exercices de relaxation et faire du sport pour canaliser l'agressivité. 

Vous pouvez également profiter de votre arrêt du tabac pour mettre en place des activités agréables, de loisir ou de détente, pour moins ressentir les effets secondaires de l'arrêt du tabac.

Vous trouverez d'autres conseils sur notre page Difficultés et solutions.

La toux peut être liée au fait que les cils vibratiles qui tapissent vos bronches repoussent et le renouvellement des cellules peut expliquer l'irritation de la gorge

La fatigue fait partie des symptômes au début de l'arrêt du tabac.

Lorsqu'on fume, la nicotine joue un rôle de stimulant. A l'arrêt du tabac, apparaît une fatigue qui est liée à 2 choses :

  • Le corps qui se désintoxique,
  • l'absence de nicotine et donc de ce fameux stimulant. 

On peut donc se sentir fatigué pendant les semaines qui suivent la suppression du tabac.

Pour vous aider vous pouvez trouver des conseils pour un meilleur sommeil sur notre page J'ai du mal à dormir.

Si vous ne voyez pas d'améliorations dans les prochaines semaines, vous pouvez en parler à votre médecin traitant pour mettre en place un traitement adapté.

Afin que se dissipent le plus rapidement possible ces symptômes, contactez gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service au 39 89 qui vous donnera des conseils personnalisés et pourra vous proposera un suivi.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on peut faire à sa santé : ce que l'arrêt va m'apporter, et à ses finances...

Ne baissez-pas les bras, faites-vous aider !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques