En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 18 juin 2014 par Caroline

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

diminuer

Bonjour, J'ai 21 ans, je fume depuis 6 ans. Avant de me décider à arrêter totalement la cigarette, j'aimerais "diminuer". Je suis en période de chômage/inactivité (et ce depuis longtemps), et dès que je ne suis pas occupée je fume, en moyenne, 1 cigarette toutes les 30 mins.. Et bien sur c'est beaucoup trop, mais je ne me sens pas prêtre à arrêter, je ne veux pas car j'aime trop ça... En revanche j'aimerais diminuer... 10/15 cigarettes/jour... Mais pas facile quand on s'embête toute la journée à la maison... (déjà essayé et je me venge sur la nourriture - et pas la bonne - et étant déjà en surpoids, j'aimerais éviter de me réfugier dedans) Le processus pour diminuer la cigarette est-il le même que pour arrêter ? Merci, Bonne journée, Caroline

Notre réponse

Bonjour,

Pour préparer l'arrêt du tabac, il peut être intéressant de passer par une phase de diminution de sa consommation, cela permet de limiter l'exposition à la fumée, tout en changeant les habitudes.

Pour que la réduction soit la plus efficace possible, on propose de l'accompagner d'une substitution nicotinique, généralement sous la forme de comprimés à sucer ou de gommes à mâcher, cela évite alors de compenser le manque qu'on peut ressentir en réduisant et de tirer plus fort sur les cigarettes qui restent.

D'autre part, on conseille de modifier les habitudes, plutôt que de simplement réduire le nombre de cigarettes. Il sera par exemple plus efficace de se dire qu'on ne fume plus dans la voiture, ou après les repas, plutôt que ce dire qu'on va fumer toutes les heures plutôt que toutes les trente minutes. On commence alors par éliminer les cigarettes qui paraissent le plus facile à remplacer, et on augmente le niveau de difficulté progressivement.

Il sera aussi important de mettre en place de nouveaux comportements, pour s'occuper au mieux et éviter de penser à la cigarette, par exemple une activité physique ou de loisir.

Dans tous les cas, la réduction de consommation doit s'envisager comme une étape vers un arrêt complet dans un deuxième temps.

Un professionnel de santé (médecin, pharmacien, etc.) ou un tabacologue peuvent vous conseiller une méthode adaptée à votre situation.

Vous pouvez également contacter Tabac info service au 39 89 et bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue-nutritionniste.

Bonne continuation.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques