En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 28 février 2016 par Margaux

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

e-cigarette, tricherie ?

Bonjour, Cela fait maintenant une semaine que j'ai arrêté de fumer (oui c'est très peu). J'ai réussi à passer 5 jours sans toucher une cigarette mais en même temps avec une grosse angine, c'est plus facile de ne pas y toucher. Cependant au 5ème jour, l'horreur. Si j'avais pu étriper le chien, je l'aurais fait. Du coup j'ai triché, j'ai pris une cigarette électronique mais j'ai bien peur que ce ne soit pas la meilleure des solutions. La dernière fois que je me suis contenté de la cigarette électronique, j'ai repris la vraie 3 mois après. Auriez vous un vrai conseil pour m'aider à tout arrêter ? (Étant de nature stressée et énervée, tout couper d'un coup risque de me rendre plus qu'insupportable)

Notre réponse

Bonjour,

Et bravo pour cette première semaine. Vous avez su transformer un événement négatif (une grosse angine) en événement positif (arrêt du tabac)! C'est très bien!

Ce qui vous dérange aujourd'hui, c'est le manque physique. Alors vous avez raison, la cigarette électronique n'est pas la meilleure des solutions, elle vous a quand même offert 3 mois sans cigarette ce qui est déjà un bon début.

Pour gérer votre arrêt au mieux, vous devez savoir que fumer entraîne 3 dépendances différentes:

-  la dépendance physique, c'est le fait d'avoir besoin de nicotine. Elle se gère bien avec des substituts nicotiniques adaptés à votre dépendance, faites le test "ma dépendance physique au tabac". Les substituts nicotiniques (comme patchs, gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray) doublent les chances d'arrêt et sont remboursés parla Sécurité Sociale à hauteur de 150 € pour les jeunes de 20 à 30 ans (voir ameli.fr) si votre médecin vous rédige une ordonnance.  Bien adaptée, la nicotine de substitution gomme les symptômes du manque comme le stress et l’énervement, et sauvera la vie de votre chien... c'est important aussi ! 

- la dépendance psychologique, c'est le fait d'avoir recours au tabac en fonction de ses émotions (stress, tristesse ...), c'est important de changer les idées que vous avez sur la cigarette et sur ce qu'elle vous apporte.

- la dépendance comportementale, c'est le fait d'avoir pris l'habitude de fumer en faisant une certaine action (fumer en buvant un café, fumer en conduisant, fumer chez vous ...). Changer vos habitudes sera une grande aide dans cet arrêt qui se profile.

Donc le vrai conseil : la nicotine de substitution, le changement de votre regard sur la cigarette et la modification de vos rituels et habitudes.

Pour vous aider et apprendre à mieux vous connaître en tant que fumeuse, vous pouvez télécharger le guide pratique j'arrête de fumer, vous y trouverez des tests, des conseils, des petites astuces pour vous accompagner dans votre arrêt.

Continuez vos efforts, les difficultés de l’arrêt seront récompensées au centuple par tous  les bienfaits que vous y trouverez.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques