En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 29 février 2016 par Emma

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

envie

3 semaine d'arrêt dont 15 jour de vacance sans envi mais depuis la reprise du boulot bcp d'envi j'ai du mal à gérer j'ai peur de craquer

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre démarche d'arrêt du tabac.

Si le besoin physique peut disparaître rapidement, en quelques semaines après l'arrêt du tabac, la dépendance comportementale peut être plus tenace si on ne met pas en place de changements spécifiques dans ses habitudes. Ainsi, vous avez pris l'habitude d'associer travail et cigarette, au point que l'envie de fumer se manifeste à nouveau quand vous travaillez alors que vous pouvez facilement vous en passer le reste du temps.

Il va maintenant s'agir de modifier vos habitudes, et d'occuper autrement vos temps de pause, jusqu'à ce que vous pussiez ne plus associer travail et cigarettes. Vous pouvez par exemple vous rapprocher des non fumeurs pour envisager de vous occuper autrement, vous allez vite constater que les envies de fumer peuvent passer rapidement, à condition de pouvoir penser à autre chose.

Au bout de quelques jours pendant lesquels vous aurez pu ne pas fumer au travail, vous allez voir que les envies de fumer vont petit à petit s'estomper et disparaître.

Il faut également vous préparer à affronter vos envies ! L’anticipation est un outil essentiel pour tenir bon. Au cours de votre arrêt, vous allez rencontrer des proches fumeurs, sortir, vous confronter à des situations où on vous proposera une cigarette.

Pour anticiper ces moments et les vivre sereinement :

  • Annoncez à vos collègues fumeurs que vous ne fumez plus et que vous avez besoin de leur soutien 
  • Préparez-vous à dire « NON » si on vous propose une cigarette
  • Deux choses importantes jouent en votre faveur :
  1. Les envies de fumer ne durent habituellement que 2 à 3 minutes. Essayez de trouver quoi faire quand une envie apparaît au travail (chewing-gum, cure-dent, changer de pièce, aller voir une personne non fumeuse, ...). Vous trouverez de nombreux conseils pour vous aider sur nos pages Faire face à l'envie de fumer et Apprendre à vivre sans tabac.
  2. Ces envies ne vont pas durer éternellement. Après l’arrêt de la cigarette, les envies de fumer vont devenir progressivement moins fréquentes et moins intenses. 

Pour vous aider au travail, pensez aux substituts nicotiniques oraux comme les gommes, les pastilles à sucer, le spray buccal, ou l'inhaleur, qui vous permettront de gérer les envies ponctuelles.

Et si vous ressentez le besoin d’être soutenue, vous pouvez trouver un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie, ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue au 39 89.

Bonne continuation dans votre démarche.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques