En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 31 août 2015 par delphine

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

fatigue intense

Bonjour. Je viens d'arrêter de fumer depuis 4 jours, après 25 années de tabagisme (moins de 10 cigarettes par jour, presque autant de joints depuis quelques années) : constater que je ne pouvais plus danser ou courir avec un enfant sur 50 mètres sans mourir d'essoufflement m'a semblé insupportable...Je constate une fatigue intense, des sensations qui ressemblent à celles de la fébrilité, des maux de gorge proches de l'angine (mais ce n'en est pas une), des troubles du sommeil (moi qui dort si bien), une réelle hypersensibilité. Est-ce normal ? Cette immense fatigue m'inquiète (je suis très active). Est-ce que cette "guerre" physique va durer longtemps ? Est-ce le signe du manque ? Merci beaucoup. Votre site est très précieux.

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour vos 4 jours d'arrêt, vous avez pris la bonne décision !

La fatigue fait partie des symptômes au début de l'arrêt du tabac.

Lorsqu'on fume, la nicotine joue un rôle de stimulant. Ainsi, à l'arrêt du tabac, apparaît une fatigue qui est due à 2 phénomènes :

  • le phénomène de désintoxication auquel procède l'organisme,
  • l'absence de nicotine et donc de ce fameux stimulant. 

Ces deux phénomènes associés entraînent une importante fatigue dans les semaines qui suivent la suppression du tabac.

Pour vous aider vous pouvez trouver des conseils pour un meilleur sommeil sur notre page J'ai du mal à dormir.

Il faut savoir également, que les produits nocifs contenus dans la fumée de tabac ont perturbé pendant longtemps le fonctionnement de votre organisme. Ils ont notamment modifié la structure intérieure de votre appareil respiratoire et paralysé votre système immunitaire.

Avec l'arrêt du tabac, progressivement votre organisme va retrouver son fonctionnement « normal ». Cela peut entraîner pendant quelques jours ou quelques semaines des irritations de la gorge, des rhumes , la toux ...

Vous pouvez utiliser des substituts nicotiniques (patchs, pastilles, gommes...) pendant quelques semaines ou quelques mois pour avoir un arrêt plus confortable (diminution des troubles du sommeil, de l'hypersensibilité...).

Vous devriez voir une amélioration dans les prochains jours, si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Donc rassurez-vous tout est normal ! Vous trouverez d'ailleurs de nombreux témoignages dans notre rubrique parole d'ex-fumeurs.

Les débuts de l’arrêt du tabac sont parfois difficiles et demandent une bonne dose de courage. Pour ne pas craquer, toujours garder sa petite liste d’inconvénients à continuer à fumer et en la relisant, la tentation s’envolera rapidement !

Bonne continuation.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques