En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 16 juin 2015 par alissa

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

fatigue

bonjour, j'ai arrêté de fumer s'épuisent dizaine de jours et j'ai réellement diminué (2/3 clopes en soirée) depuis octobre derniers. Je ressent une extrême fatigue depuis, ça peut dû à l'arrêt de la cigarette? Je tousse aussi alors qu'avant non.

Notre réponse

Bonjour,

Félicitation pour cet arrêt !

La nicotine est un stimulant qui aidait à maintenir votre corps et votre esprit en alerte.

Avec l'arrêt du tabac, votre corps apprend maintenant à demeurer en alerte sans nicotine.

Cela peut provoquer effectivement des symptômes de fatigue.

Cette fatigue s'améliore dans les 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette.

Pour vous aider, vous pouvez mettre en place quelques astuces simples :

  • Se coucher relativement tôt
  • Faire en sorte que le lieu où vous dormez soit sans bruit et sans lumière
  • Ne pas consommer de boissons excitantes (café, thé, boisson énergisante ...)
  • Dans la journée, prenez des temps pour mettre votre cerveau au repos.
  • En cas de fatigue dans la journée, stimuler votre organisme (prendre un chewing-gum, une pomme, écouter une musique dynamique...)

Si malgré cela la fatigue persiste, renseignez-vous auprès de votre médecin, un substitut nicotinique pourra peut-être vous aider. 

Concernant la toux, les produits nocifs contenus dans la fumée de tabac ont perturbé pendant longtemps le fonctionnement de votre organisme. Ils ont notamment modifié la structure intérieure de votre appareil respiratoire et paralysé votre système immunitaire. Avec l'arrêt du tabac, progressivement votre organisme va retrouver son fonctionnement « normal ». Cela peut entraîner pendant quelques jours ou quelques semaines des irritations de la gorge, des rhumes, de la toux ...

La toux prouve que les cils vibratiles qui tapissent votre gorge et les cellules qui tapissent vos bronches se remettent à faire leur travail et évacuent les déchets (ce qu’elles ne pouvaient plus faire lorsque vous fumiez). Pour limiter ces désagréments, vous pouvez boire beaucoup d'eau, faire du sport ou des exercices de respiration.

Vous devriez voir une amélioration dans les prochains jours, si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Vous pouvez consulter notre annuaire des consultations de tabacologie pour trouver un professionnel près de chez vous ou contacter le 39 89 pour bénéficier d'un suivi gratuit par téléphone.

Bonne continuation dans votre démarche.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques