En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 13 novembre 2018 par Dominique

Thème : Dépendance

Votre question

patch, allergie et réveil nocturne

Bonjour. Depuis le 20 octobre j'arrête de fumer avec patchs . ça se passe plutôt bien côté cigarette (pas d'envie), mais j'ai développé une belle allergie à chaque emplacement (eczéma traité par crème cortisone). Mon médecin m'a donc prescrit les pastilles. Je n’éprouve pas la besoin d'en prendre et j'ai aussi peur des effets secondaires. De plus depuis l'arrêt du tabac je me réveille vers 2 h du matin et je ne me rendors pas. Je dois prendre un somnifère 1 jour sur 2 ou 3 pour récupérer. Cela va t'il s'arranger dans le temps? Merci de vos réponses

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous félicitons pour l'approche de votre premier mois sans tabac, c'est une belle victoire !

Premièrement, n'ayez pas peur des substituts nicotiniques oraux. Ils font partis des traitements validés qui ont prouvé leur efficacité.

La molécule de nicotine en elle-même ne présente pas de danger et n’est pas cancérigène. C’est sa diffusion sous forme de shoots nicotiniques qui est dangereuse. En effet, la nicotine contenue dans les cigarettes est très rapidement diffusée par voie artérielle et provoque chez les fumeurs un effet de shoot cérébral au bout de 30 secondes environ. Cela provoque ainsi des sensations de plaisir, entretenant ainsi la dépendance. En revanche, la nicotine contenue dans les substituts nicotiniques est spécifiquement dosée et diffusée progressivement en passant par la peau ou la muqueuse buccale.

Quand on arrête de fumer, il est fréquent d’avoir des problèmes de sommeil : on ne dort pas bien, on se réveille au cours de la nuit ou au contraire on fait des rêves incroyables, érotiques, violents ou hyper réalistes. Cela est normal, les troubles du sommeil font en effet partie des signes de sevrage. Mais rassurez-vous, ces problèmes sont transitoires.

N'hésitez pas à consulter notre page J'ai du mal à dormir pour des conseils pratiques.

Sur notre page Difficultés et solutions vous trouverez des conseils pour vous aider à tenir et vous donner l’énergie de continuer votre démarche.

Et si vous ressentez le besoin d’être soutenue, vous pouvez trouver un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie, ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue au 39 89.

Bonne continuation !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques