En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Espace pro
Rechercher
Question posée le 07 août 2019 par Anais

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

patch

Bonjour Je suis infirmière libérale et j’ai arrêté de fumer il y a 3 semaines maintenant. Je suis sous patch et depuis 2 jours je ressens un fort manque le soir (ayant arrêté plusieurs fois déjà je sais que cette 3 eme semaine est souvent un cap à passer pour moi). Sachant que je change mon patch vers 20 h et que cela me travailler vers 17-18h et jusqu’à 1h après la pose du nouveau patch. Je voudrais prendre des pastilles en plus pour passer ces étapes. Je me demande si ce n’est pas un échec ou anormal de devoir « augmenter » ma dose de nicotine après 3 semaines alors que ça devrait être l’inverse et que jusque là je supportait bien mon patch seul? J’ai peur de ne jamais arriver à m’en passer. Un suivi par un tabacologue est il possible même après un arrêt déjà débuté? Je n’ai pas envie de fumer, plus jamais, mais quelque chose me manque. L’odeur me dégoûte, j’arrive encore à ressentir ce goût immonde dans la bouche et me sens tellement mieux le matin sans poumons qui sifflent, encombrés et sans toux. Mais quelque chose me manque. Et j’ai peur de rechuter encore ayant arrêté de nombreuses fois ces deux dernières années de quelques semaines à 5 mois avec hypnose, cigarette électronique, volonté... c’est la première fois que je tente avec les patchs et c’est un peu mon dernier espoir. Ça doit marcher. Autre question, je viens de lire sur votre site que les infirmiers peuvent prescrire des substituts nicotiniques, mais dans quel contexte? Puis je m’en prescrire à moi-même? Puis je en prescrire a des personnes de mon entourage en dehors du cadre d’une prise en charge infirmière (prescrite par un médecin)? Mon médecin m’a juste prescrit les patchs pour 3 mois. Merci pour vos réponses.

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour votre arrêt ! 

Le fait d'utiliser des substituts nicotiniques oraux en plus des patchs n'est pas un échec puisqu'au contraire c'est une recommandation ! En effet, l'association de patch et d'une forme orale est la stratégie la plus efficace. N'ayez pas peur de faire évoluer votre dosage de nicotine, seul le résultat compte : celui de maintenir un arrêt :-) Sachez que la nicotine n'est pas une substance dangereuse, si aujourd'hui vous ressentez un manque, c'est peut-être que votre patch était à la base insuffisamment dosé ? Il est d'ailleurs possible de coller un second patch pour se sentir bien dosé.

Vous pouvez bien-sûr nous appeler au 39 89 pour bénéficier d'un suivi avec un tabacologue, c'est avec plaisir que nous vous soutiendrons pour franchir les autres grands caps ! 

En tant qu'infirmière libérale, vous avez le droit de vous prescrire des substituts nicotiniques sans conditions particulières...

Nous avons conçu la rubrique "je tiens bon" qui vous aidera à appréhender les difficultés et à franchir sereinement les obstacles qui pourraient se présenter à vous.

Vos efforts porteront leurs fruits, ne lâchez pas l'affaire.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques