En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 20 août 2015 par Mathieu

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

pensées constantes

bonjour, Recemment, j'ai commencé à penser au tabac durant que je travaillais et cette pensée est maintenan récurente et elle me rend fou. Pourtant, je consomme tres rarement du tabac (une cigarette ou deux par semaine, même moins, lorsque je suis au bar seulement). Je ne sais pas comment reagir a ces pensées qui me rendent folles, car je ne crois vraiment pas que ma consommation de tabac est exagerée. Merci d'avance Mathieu

Notre réponse

Bonjour,

Merci de votre question !

Les envies de fumer peuvent être liées à plusieurs éléments. A la fois les besoins en nicotine qui font que les envies de fumer sont plus fortes quand on ressent un manque, et les habitudes comportementales qui font que certaines situations ou émotions habituellement associées à la cigarette vont relancer les envies de fumer.

Il est important, au moment de l'arrêt du tabac, de bien prendre en compte ces deux formes de dépendance pour à la fois gérer le manque de nicotine, en utilisant des substituts nicotiniques (patch, gommes...) adaptés, et travailler sur les changements comportementaux pour dissocier peu à peu certaines situations et la cigarette.

Dans les cas où vous avez envie de fumer par habitude (avec le café, après manger ...), sachez que ces envies peuvent passer en quelques minutes, à condition que vous arriviez à penser à autre chose; ainsi, tout ce qui peut vous permettre de vous distraire pendant ce laps de temps peut suffire à faire passer les envies de fumer, qui seront de moins en moins importantes au fur et à mesure que vous changez vos habitudes. Faites en sorte de ne pas avoir de cigarettes à portée de mains pour éviter de céder à la tentation.

Autre astuce : occupez vos mains quand une envie intense de cigarette se présente ! Si vous avez optez pour les substituts nicotiniques tels que les gommes ou les pastilles, prenez-en une pour remplacer le geste de la cigarette ! Ou buvez un verre d'eau, passez un coup de fil à un ami, brossez vous les dents ... Dans quelques semaines, les réflexes étant oubliés, vous pourrez facilement reprendre votre vie sociale précédente sans reprendre une cigarette !

Enfin, il est important de se féliciter et de s'encourager dans la démarche d'arrêt, en se concentrant sur les bénéfices à l'arrêt du tabac.

Il peut aussi être intéressant de se faire accompagner dans cette démarche. Vous pouvez alors prendre rendez avec un tabacologue près de chez vous, ou appeler le 39 89 pour bénéficier d'un suivi gratuit par téléphone.

Bonne continuation.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques