En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 10 septembre 2015 par Sophie

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

rechute

J ai repris la cigarette depuis le debut de mes vacances je pensais que ce serai plus facile mais non.j ai pris les patchs a 21 et les gommes mais je n arrive pas a me raisonner .ma motivation est intacte mais je ne pense qu a fumer que faire ? Je me sens lamentable

Notre réponse

Bonjour,

Vous n'êtes pas lamentable, seulement en difficulté et plutôt persévérante, alors vous méritez plus des encouragements que des blâmes !

La reprise fait partie intégrante du cycle de l'arrêt, et vous remarquerez que vous n'êtes pas revenue au point de départ car la cigarette ne vous rend pas franchement heureuse...

Vous aussi devez savoir que fumer entraîne 3 dépendances différentes:

-  la dépendance physique, c'est le fait d'avoir besoin de nicotine. Elle se gère bien avec des substituts nicotiniques adaptés à votre dépendance, faites le test "ma dépendance physique au tabac". Les substituts nicotiniques (comme patchs, gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray) doublent les chances d'arrêt. Ils sont remboursés par la Sécurité Sociale à hauteur de 50 € (voir ameli.fr) si votre médecin vous rédige une ordonnance.  

- la dépendance psychologique, c'est le fait d'avoir recours au tabac en fonction de ses émotions (stress, tristesse ...), c'est important de changer les idées que vous avez sur la cigarette et sur ce qu'elle vous apporte.

- la dépendance comportementale, c'est le fait d'avoir pris l'habitude de fumer en faisant une certaine action (fumer en buvant un café, fumer en conduisant, fumer chez vous ...). Changer vos habitudes sera une grande aide dans cet arrêt qui se profile.

Les patchs et les gommes que vous avez vont gérer la dépendance physique, c'est tout, et peut-être n'en prenez vous pas assez, tout simplement. Chez les très gros fumeurs on peut poser plusieurs patchs à 21 mg!

Demandez vous à quoi cela vous sert de fumer et cherchez à obtenir le même résultat par un moyen détourné. Un exemple simple, si vous avez envie de fumer parce que vous vous sentez triste, vous pourriez appeler un ami, ou regarder un film comique, ou carrément pleurer on se sent mieux après...

Pour l'arrêt, il est important de se sentir prêt physiquement et psychologiquement. Vous trouverez de nombreux tests dans notre rubrique Je fais le point sur ma motivation.

Sur mon rapport au tabac : http://www.tabac-info-service.fr/Le-tabac-et-moi/Mon-rapport-au-tabac

La volonté seule ne suffit pas toujours. Un suivi est souvent nécessaire. Les conseils d’un tabacologue vous aideront par exemple à conforter votre motivation. Il vous orientera aussi dans la gamme des traitements disponibles, patchs, gommes à mâcher… Alors, aujourd’hui appelez le 39 89 !

Bonne route vers la liberté!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques