En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 21 juillet 2014 par fabien

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

sevrage

celas fais 3 jours que je me suis décidé d'arrêter la cigarette simplement j'ai achetais des match niquitine 21mg je ressent malgré tous des manques pulsion ou autre J'ai en complément une cigarette electronique ou j'ai mis du liquide mais avec zéro pour-cent de nicotine goût tabac penser vous que je dois associer mon sevrage avec un liquide a 6 mg ? et savoir si je risque un surdosage comme indiquer sur la notice niquitine j'ai vraiment envie pour moi mon entourage et côté finance merci de me conseiller au mieux merci Fabien

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre démarche d'arrêt du tabac.

Selon le niveau de dépendance physique et le nombre de cigarettes fumées, les patchs utilisés seuls peuvent ne pas apporter suffisamment de nicotine, on ressent alors des signes de manque, malgré le patch.

La cigarette électronique est un produit industriel, dont on ne connaît pas encore la toxicité à moyen et long terme. Ce n’est pas un médicament ni un moyen validé scientifiquement pour l’arrêt du tabac.

Au niveau physique, on manque encore d'éléments pour connaître les éventuels effets nocifs de l'utilisation de la cigarette électronique et des produits chimiques qui sont contenus dans les liquides et qui, une fois chauffés peuvent dégager des substances toxiques.

On sait cependant que l'utilisation de la cigarette électronique peut entraîner une dépendance, à la fois comportementale, liée au geste, et physique, du fait que l'on continue à apporter rapidement de la nicotine aux récepteurs cérébraux par le biais de l'inhalation.

Pour ces raisons, la cigarette électronique n'est pas aujourd'hui considérée par la Haute Autorité de Santé comme un outil efficace dans l'arrêt du tabac.

Vous pouvez tester votre niveau de dépendance physique en remplissant le test de Fagerström.

En cas de dépendance élevée, pour un score supérieur ou égal à 7, vous pouvez ajouter aux patchs la prise de substituts nicotiniques à la demande (type comprimés à sucer ou gommes à mâcher), ce qui va vous permettre d'ajuster la dose de nicotine, et de plus facilement modifier les habitudes.

L'intérêt des substituts nicotiniques est qu'ils ne contribuent pas à entretenir la dépendance physique, contrairement à la cigarette électronique. Vous pouvez alors en prendre dès que les envies de fumer se font sentir, et dans une limite d'une dizaine par jour.

Si vous souhaitez de l'aide ou du soutien dans votre arrêt, vous pouvez contacter gratuitement un tabacologue de Tabac info service au 39 89.

Bonne continuation dans votre démarche.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques