En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus

  1.  Depuis quand fume-t-on du tabac ?

Dans l’antiquité, le tabac était inconnu en Europe. Pourtant, les hommes brûlaient diverses herbes dont ils utilisaient la fumée pour soigner ou pour prier. On a même retrouvé à Pompéi des fresques prouvant l’usage de pipes. En Amérique, les Indiens connaissaient le tabac, qu’ils considéraient comme une plante précieuse. Ils l’utilisaient lors de rituels pour la purification des adultes et pour entrer en communication avec le «Grand Esprit». Le tabac était aussi utilisé comme plante médicinale.

En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique et s’aperçoit que les Indiens fument une plante nommée « petum » sous forme d’un tube de feuilles roulées. Ils utilisent de longues pipes ou chiquent les feuilles de tabac. Christophe Colomb raconte que les Indiens brûlent une plante avec de petits morceaux de charbon et en aspirent la fumée odorante ; d'autres utilisent des bâtons creux remplis de feuilles hachées ; d'autres encore fument des calumets, chiquent ou respirent une sorte de poudre.

En 1527, Bartolomé de Las Casas raconte qu’ « après avoir allumé le bout de ces chalumeaux qu'ils appellent tabacos ou petums, les indigènes aspirent à l'autre extrémité par la bouche, ce qui provoque de la stupeur, une sorte d'intoxication et, selon eux, enlève la fatigue ».

En 1493, le missionnaire espagnol Fray Romano Pane accompagne Christophe Colomb dans son deuxième voyage au Nouveau Monde, pour y convertir les habitants au christianisme. Il envoie du tabac à Charles Quint. L'Espagne choisit alors Cuba pour y faire pousser son tabac. Plus tard, quand le bateau accoste sur les côtes portugaises, l'équipage a pris l'habitude de consommer du tabac, dont il vante les mérites.

Retour en haut de page

  2.  Quand le tabac a-t-il été introduit en Europe ?

Les premières graines de tabac furent rapportées en Europe en 1520. Au Portugal, quelques années plus tard, le tabac était cultivé et utilisé comme une plante médicinale. Jean Nicot, ambassadeur de France au Portugal à cette époque, envoya en 1561 des feuilles de tabac râpées à Catherine de Médicis, reine de France. Le tabac fut décrit à la reine comme une plante qui pouvait soulager ses terribles migraines. Elle donna l’ordre d’en cultiver en Bretagne, en Gascogne et en Alsace. On l’appela alors « l’herbe à la Reine » ou encore « la Catherinaire ». Cette herbe devint très populaire et toute la Cour se mit à l’utiliser. Certains s’opposèrent au tabac car ils y voyaient de la sorcellerie. La mode du tabagisme se répandit tout de même. Molière écrivit dans une de ses pièces : « Qui vit sans tabac est indigne de vivre ! » et les enfants se mirent à fredonner la célèbre chanson « J’ai du bon tabac dans ma tabatière… ». Dans les autres pays, l’engouement est tout aussi rapide. Il apparaît en même temps en Angleterre, en Italie, en Allemagne, en Turquie, au Maroc, en Corée, au Japon, en Chine, etc. Dès la fin du XVIème siècle, le tabac est connu dans le monde entier.

Retour en haut de page

  3.  Qui a découvert la nicotine ?

La nicotine a été découverte en 1809 par un Normand, Louis Nicolas Vauquelin, professeur de chimie à l’Ecole de médecine de Paris. Cet alcaloïde fut appelé «nicotine» en référence à Jean Nicot qui, au 16ème siècle, fut le premier à envoyer du tabac à la reine Catherine de Médicis.

Retour en haut de page

  4.  Quels ont été les liens entre l’Etat et le tabac ?

Le succès du tabac allant en grandissant, l’Etat le considéra comme une source possible de revenus. Richelieu créa en 1629 le premier impôt sur le tabac. Colbert, responsable des finances sous Louis XIV, instaura le monopole d’Etat de la vente du tabac, auquel il ajouta le monopole de sa fabrication en 1681. Il fallut attendre la révolution de 1789 pour que soit supprimé ce monopole, qui fut ensuite rétabli par Napoléon. Ce n’est qu’en 2000 que l’Etat français s’est désengagé de la Seita, qui détenait le monopole de la production et de la distribution des cigarettes.

Retour en haut de page

  5.  Quelles sont les grandes dates du tabac ?

1492   Christophe Colomb découvre l’Amérique et s’aperçoit que les Indiens fument une plante nommée petum.
1520   Les premières graines de tabac sont rapportées en Europe.
1561   Jean Nicot envoit des feuilles de tabac râpées à Catherine de Médicis, reine de France.
1629   Richelieu crée le premier impôt sur le tabac.
1681   Colbert instaure le monopole d’Etat de la vente et la fabrication du tabac.
1809   La nicotine est découverte par Louis Nicolas Vauquelin.
1830   Les premières cigarettes fabriquées de façon industrielle apparaissent.
1843   La première machine à fabriquer les cigarettes est inventée.
1950   Les premières études épidémiologiques prouvent la toxicité du tabac
2000   L’Etat français se désengage de la Seita.

Retour en haut de page