En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 14 septembre 2015 par Christelle

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Arrêtez quand on fume très peu, comment passer le cap ?

Bonjour, Une question reste sans réponse : où trouver une source de motivation quand on est un petit fumeur ? Dans mon cas, je fume trois cigarettes par jours, et tous les arguments qu'on me présentent font mouche : - santé : je suis loin du fumeur qui s'enfile un paquet par jours. Quand j'en parle à mon médecin il me dit toujours "bon ça serait bien d'arrêter mais vous faites du sport et vous fumez pas grand chose donc pas bcp d'impact sur votre santé !" - finance : ça me coûte 1€ par jour... Donc pas plus cher qu'un accro au sucre qui passe devant une boulangerie ou celui qui peut pas se passer de la machine à café ! - entourage : pas de fumeur passif car je fume toujours ma clope en extérieur, dans mon coin, comme un petit moment a moi. Et pourtant, je me sens prisonnière de cette situation puisque je ne peux quand même pas m'en passer. Je souhaiterais retrouver la liberté mais les propositions ou arguments avancés semblent uniquement adaptés aux gros fumeurs. HELP !

Notre réponse

Bonjour,

Merci de votre question.

Contrairement à ce que l'on vous dit ou ce que vous pensez, le fait de fumer 1 à 4 cigarettes par jour n'est pas anodin pour votre santé !

Une Étude norvégienne effectuée auprès de 43000 personnes sur une durée de près de 30 ans a prouvé que les fumeurs de 1 à 4 cigarettes par jour ont un taux de mortalité 1,5 fois plus élevé, toutes causes confondues, par rapport aux non-fumeurs.

Un fumeur de 1 et 4 cigarettes par jour, est 3 fois plus de susceptible de mourir d’une maladie cardiovasculaire qu’une personne qui ne fume pas, soit une augmentation de près de 200% !

De plus, certaines personnes ont des prédisposions génétiques à être dépendant au tabac. On ne choisit malheureusement pas d'être un "petit fumeur" ou un "gros fumeur". Cela s'impose à vous !

Donc ne prenez pas de risques inutiles ...

Et si c'était le bon moment pour vous d'arrêter de fumer ?

Pour trouver la méthode la plus adaptée à votre cas, vous pouvez consulter un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie, ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue au 39 89.

Bonne continuation pour votre futur arrêt.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques