En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 16 mars 2014 par Claire

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

sevrage et appétit

Bonjour, J'ai 31 ans et j'ai fumé 15 ans, à raison de 8 à 20 cigarettes par jour selon les périodes. J'ai arrêté depuis 3 semaines suite à une bonne bronchite (je me suis dit que c'était l'occasion!). Je ne ressens pas trop le manque la journée car je suis très occupée à mon travail, et je suis très zen ce qui épate tout le monde! Par contre j'ai craqué déjà 4 fois, sans que ça ne me donne plus envie de fumer après. Est-ce que du coup ça repousse la période de sevrage? Le plus dur c'est en rentrant du travail vers 18h et après le repas du soir, j'ai très très faim... Ce n'est pas bien mais je ne peux m'empêcher de grignoter! J'ai acheter les amandes/noisettes/raisins secs/abricots secs pour déjà arrêter les gâteaux... A noter que je suis en plus déjà en surpoids alors que je n'ai jamais vraiment grignoté (problème hormonal). Que me conseillez-vous? Merci pour votre réponse!

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt depuis 3 semaines.

Au cours de l’arrêt, il arrive que l’on dérape et que l’on fume une ou plusieurs cigarettes même quand on est très motivé. Une chute n’est pourtant pas automatiquement une rechute. Vous trouverez des conseils pratique pour ce type de situation sur notre page J’ai refumé quelques cigarettes.

Concernant les sensations de faim, elles font partie des symptômes de manque de nicotine.

Pour essayer de réguler aux mieux ces symptômes, un dose adaptée de nicotine grâce à l'utilisation de patchs et/ou formes orales (gommes, pastilles, etc.) pourrait vous aider. N'hésiter pas à demander conseil à votre médecin généraliste ou à votre pharmacien.

Vous pouvez également essayer de mettre en place une collation au retour du travail. Attention néanmoins à la consommation des fruits secs et fruits oléagineux (amandes, noisettes, raisins secs, abricots secs, etc.) qui sont assez énergétiques et à réserver plutôt en cas d'efforts physiques. Nous vous conseillons plutôt un fruit frais accompagné d'un laitage.

En ce qui concerne la soirée, vérifier tout d'abord que votre dîner soit bien structuré : une entrée de crudités ou un potage, un plat composé d'une protéine animale (viande ou poisson ou œuf) et d'un accompagnement légumes et/ou féculents, de pain, d'un produit laitier (fromage, yaourt, fromage blanc ou petits suisses), et enfin un fruit ou une compote. Si malgré cela vous avez toujours faim, vous pouvez soit ajouter un autre fruit, soit au dîner ne prendre que votre entrée et votre plat et garder pour la soirée votre produit laitier et votre fruit.

Si vous souhaitez plus d'informations vous pouvez contacter une tabacologue-diététicienne de la ligne Tabac info service au 39 89.

Bonne continuation dans votre arrêt du tabac.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques