Témoignages

Vous êtes fumeurs, ex-fumeurs, futurs ex-fumeurs, proches de fumeurs… votre histoire nous intéresse ! Racontez-nous vos craintes, vos victoires, vos fiertés ou vos difficultés. Votre témoignage est précieux pour tous ceux qui arrêtent de fumer, alors merci à vous.

  • Je fumais depuis mes 15 ans, j'ai arrêté plusieurs fois mais sans succès, c'est si facile de céder à la tentation, rare sont les fois ou je sortais sans mon paquet de clope, bref le 09/08/2022 infarctus (merci à mon homme pour sa réactivité, aux pompiers, au cardio, aux personnels hospitaliers, au service des soins intensifs un grand merci à tous, c'était à l'hôpital d'Avignon), j'étais calme car je ne suis pas du genre à m'affoler, j'ai quand même relâché la pression dans l'ambulance où j'ai un peu pleuré car j'ai pris une sacrée gifle de conscience de ce qui m'arrivait.
    (Le 09/09/2022 ça fera un mois que j'ai arrêté de fumer et je suis fière de moi ?), au début mon corps était un peu douloureux, il y avait un léger manque mais après l'épisode de l'infarctus, cette petite envie d'allumer une clope c'est vite envolé, en plus je suis d'une nature zen, optimiste, qui aime rire, ça aide aussi ? mais j'ai aussi l'aide de mon entourage, du tabacologue, mon médecin traitant, des patchs et tabac info service, je mets toutes les chances de mon côté, pour me soutenir, m'encourager, je préfère me faire aider que d'arrêter toute seule et échouer au final.

    Dans ce malheur là, j'ai eu de la chance d'avoir les symptômes classiques de l'infarctus car les symptômes entre la femme (je suis une femme) et l'homme peuvent être différents.
    Maintenant je dois retrouver mon souffle et ça prendra du temps.

    J'espère que les témoignages de chaque personne que vous lirez, vous fera réfléchir mais vraiment réfléchir et par la suite agir pour votre santé, tant qu'on est en bonne santé, on pense que rien ne peut nous arriver, on l'imagine même pas, jusqu'à ce que la fatalité vous tombe dessus comme ça d'un coup.

    Marie.
    Infarctus et arrêt de la cigarette le 09/08/2022. ?

    Marie, 48 ans

    Non fumeuse depuis 30 jours

  • Pas fumé depuis 4 semaines. Dernier arrêt 1 an et demi de 2020 à l'été 2021. Un paquet par jour voir plus si alcool.
    Je suis à 4 semaines de patch 14mg et je passe au 7mg aujourd'hui . J'avais fait seulement trois semaines de patch la première fois et j'avais tenu un an et demi . Au final le sevrage de nicotine est plutôt facile; restent les habitudes et le craquage qui peut survenir n'importe quand......ou jamais :)
    Bon courage à ceux qui vont essayer, c'est juste le premier jour qui fait peur après c'est parti. Écrasez votre paquet, jetez les briquets, sortez le sac poubelle et partez acheter des patchs ou autre ( c'est remboursé mais vu le prix comparé au tabac....)

    julien, 44 ans

    Non fumeur depuis 28 jours

  • Voilà ça va bientôt faire 1 mois que j' ai arrêté de fumer suite à une hospitalisation pour problème pulmonaire j ai tellement eu un peur que je vous assure que je tiens le coup et j espère que vous arrêterez avant d avoir des problemes

    Catherine, 56 ans

    Non fumeuse depuis 27 jours

  • J'ai tiré sur ma première cigarette en 2007 et je fumais la dernière en 2018.
    En 2012, on me diagnostique un vilain virus qui aime beaucoup se développer grâce à la cigarette. Malgré les avertissements des médecins je n'arrive pas à réduire ou m'arrêter. 6 après je dois subir une opération suite à ce virus et ce fut le déclic. 4 jours après l'opération, le 12 juillet au soir, je terminais mon paquet sans conviction.
    Des le lendemain, le combat a commencé. J'ai lutté chaque heure et chaque jour pour ne pas racheter un paquet. "C'est pas le moment de craquer ça fait 1 semaine que tu tiens" " ça fait 1 mois !"
    Accompagnée de pastille à la nicotine les 2 premiers mois, j'ai eu peur de les arrêter aussi.. et puis les mois sont passés. J'ai traversé des joies et des peines et sans la cigarette. Et chaque jour passant je me sentais de plus en plus fière.
    3 ans et demi après, l'idée de fumer est là parfois mais la fierté d'avoir gagner ce combat est bien plus forte et la raison de me sentir mieux sans aussi.
    On peut tous gagner ce duel contre la cigarette ! Chaque jour sans fumer est une victoire.

    Anna, 29 ans

    Non fumeuse depuis 3 ans

  • Bonjour
    Après l’opération d’un meningiome en janvier,je suis rentrée çz moi
    J’ai tellement eu peur de cette opération que j’ai beaucoup fumé je fumais depuis l’âge de 17 ans
    Résultat 1 semaine après mon retour de l’hôpital j’ai fait un infarctus je n’ai rien compris je ne savais pas ce qu’il m’arrivait.
    Je remercie vraiment les pompiers et le centre cardiologique du nord qui l’a sauvé la vie grâce à leur rapide intervention.
    Je suis vivante et ça c’est le plus beau des cadeaux pour ma famille
    S’il vous plaît arrêter de fumer avec des patchs des gommes c’est pas difficile allez hop en plus je ne veux pas saboter le travail des cardiologues qui m’ont posés des stents ça serait dommage de ne pas les remercier 
    Ce sont des gens extraordinaires 
    Encore merci à toutes ses équipes de soignants

    Carole, 59 ans

    Non fumeuse depuis 9 mois

  • J'ai arrêté de fumer suite à une peur, après l'ablation de ma vésicule biliaire des cellules cancéreuse on été trouvée dans l'organe....... Je me suis fait aider par mon tabacologue... (Je fumais 35 cigarettes de tabac à rouler depuis 35 ans).. Donc dans un premier temps, j'ai fait des séances d'auto hypnose gratuites que j'ai trouvé sur YouTube en même temps j'ai utiliser les patches, la cigarette électronique sans nicitine pour garder le geste et les pastilles de nicotines... J'ai pris 9kg. Désormais j'utilise toujours la cigarette électronique sans nicotine bien sûr et est du mal à me passer des pastilles nicopass, j'achète aussi des pastilles sans sucre pour m'occuper, j'ai un suivie avec une diététicienne et je viens de perdre 14kg donc chaques choses en sont temps... Je suis plutôt contente de ma progression
    Mon budget tabac était d'environ 200€ par mois, maintenant mon budget cigarette électronique (qui m'a été en partie remboursé par ma mutuelle) est de 25€ par mois
    Au final je fait une belle économie, je respire enfin et quand le nervosité est un peut calmé j'arrive à maigir, je suis pourtant sédentaire et avais beaucoup de points à perdre avant d'arrêter
    Ma prochaine étape sera donc l'exercice physique et le sevrage des pastilles pour afin stoper la cigarette électronique par la suite
    Bonne chance à vous, tenez le couo.....

    Sonia, 51 ans

    Non fumeuse depuis 1 an

Exprimez-vous !

Et faites partager aux autres votre expérience en postant votre propre témoignage: vous pourrez y parler des leçons tirées de cette expérience, des difficultés que vous avez pu rencontrer, de vos doutes, des moyens qui vous ont aidé, bref de tout ce qui a compté pour vous!