Témoignages

Vous êtes fumeurs, ex-fumeurs, futurs ex-fumeurs, proches de fumeurs… votre histoire nous intéresse ! Racontez-nous vos craintes, vos victoires, vos fiertés ou vos difficultés. Votre témoignage est précieux pour tous ceux qui arrêtent de fumer, alors merci à vous.

  • Je ne fume plus depuis une semaine mais qu'elle joie , je suis heureux comme tout je commence à oublier la cigarette complètement. C'est le meilleur cadeau que je viens de donner à ma santé.

    Zahir, 48 ans

    Non fumeur depuis 8 jours

  • Suite à l annonce du covid et du confinement, cela à été pour moi le déclic. J'ai arrêté de fumer.
    Marre de la cigarette, de l'odeur, de la fumée autour de soi.
    Cela à été dure pour moi. J'ai pris des substituts à la nicotine et autres parfums, gommes, patchs, bombons.
    Aujourd'hui cela fait 1 an que je ne fume plus.

    Nathalie, 49 ans

    Non fumeuse depuis 1 an

  • Ça fait 33 ans que j'etait fumeur. J'aurais jamais pensé, qu'un jour je pouvais dire, "J'ARRÊTE". Enfin le 4 janvier 2021 j'ai enfin sauté le pas. Je l'ai fait tout d'abord pour moi, et surtout le budget que cela représentait. Bien sûr, que c'était très dure pour moi, mais avec le soutien de ma petite famille à mes côtés, et grâce aux entretiens téléphoniques avec le tabacologue de tabac info qui m'a soutenue. Aujourd'hui, je suis fière de moi, et je souhaite aller très loin.

    Isabelle, 54 ans

    Non fumeuse depuis 3 mois

  • Bonjour,
    J'ai commencé à fumer a 15ans, ça faisait donc 35ans que je fumai, j'ai arrêté depuis 23 jours et je me sent mieux aujourd'hui, le plus dur pour moi fût la première semaine avec beaucoup d'envie et j'ai même été malade...
    Aujourd'hui je tiens le coup mais j'ai peur de retomber...
    Courage à vous tous...
    Vincent

    Vincent, 49 ans

    Non fumeur depuis 21 jours

  • Je fume depuis ma rentrée en seconde. Ça fait littéralement 3 ans que chaque matin je me lève en me répétant « allez ajd je ne fume pas » ou « limite att un peu moins avant de fumer » et ça me termine psychologiquement parce que chaque jour depuis 3 ans je fume en fait chaque matin. Pourtant je me répète littéralement chaque 20 min que j’dois arrêter de fumer c’est du n’importe quoi et chaque fois j’me déçois !

    J’ai fait qd même qql arrêt de 1 mois et demi et de 2 semaines voilà rien de fou. Et la mtn ça fait 5j et je sais que j’en ai déjà terminé.
    Ce quil y a d’horrible avec la cigarette, c’est que tu ne penses jamais a l’instant présent. Tu manges, tu penses à la fin du repas pour aller fumer et du coup tu manges hyper vite tu ne profites même pas du repas. Tu fais du sport, tu penses déjà à la fin de ta séance et t’es hyper pressé qu’elle se termine et ça te fait partir plus tôt. Tu fais l’amour, tu penses déjà à ta cigarette d’après l’amour et ton esprit est à moitié présent (parce que qd même là faut pas deconner). Tu bosses, tu penses h24 à la prochaine pause. Tu vis h24 dans le futur proche..


    Si j’ai arrêté y’a 5j c’est parce que je suis allé courir et en rentrant j’ai toussé sans exagérer 1h. Réellement en étant courber au dessus de l’évier. Et j’avais tellement mal à la gorge, la bouche, les joues, les dents comme si tout brûlait à 80•.
    Et j’ai réalisé qu’en fait toute ces inflammations partout dans ma bouche et ma gorge je les aient en fait chaque jour, sauf que la cigarette m’anesthésie tout ça pour pas que je ressente de douleur et de faire comme si tout allait bien. Et alors j’me suis fait l’image du moustique qui te pique et qui en parallèle t’injecte un anesthésiant pour pas que tu sentes qu’il te pique. Et à ce moment j’avais tellement de haine envers la cigarette. La garce te nique ta santé, ta peau, tes cheveux, tes projets et elle a l’audace de t’injecter un anesthésiant pour pas que tu le sentes ?? Encore pire elle te fait croire que c’est agréable de fumer mdrr, encore pire que le moustique (faut le faire ça qd même).
    Jdis ça mais évidemment qu’on le sait déjà tous que c’est hyper mauvais et qu’on l’apprécie pour autant mais c’est en fait une fois que t’en a vraiment la preuve. Elle te brûle de partout et tu le ressens même pas, parce qu’elle sait que si tu le sentais eh bien tu casserais la cigarette que t’as dans les mains en deux.
    Et j’ai alors aussi pensé à la fourberie des fabricants de cigarettes. Quel bande de ...
    Et finalement avec ces pensées là arrêter de fumer et d’une facilité ! C’est limite si je prends du plaisir. J’y pense finalement pas tant que ça a la cigarette et lorsque j’y pense je ressens un profond dégoût pour tout ce qu’elle représente et ses fabricants.


    La morale c’est que si vraiment vous n’y arrivez pas allez courir ou faire une séance de cross fit, allez vous rendre compte de ce qu’elle vous fait réellement et passez au dessus de l’anesthésiant qu’elle vous fait inhaler ! Arrêter de fumer deviendra après ça tellement facile. D’autant que les bienfaits arrivent très vite, pas seulement sur la santé mais votre peau vos cheveux votre souffle. Et le temps passe moins vite aussi !! Même si ça paraît paradoxal parce que vous vous dites que du coup vous avez encore plus le temps de penser à l’envie de fumer et pourtant vous verrez que c’est un bonheur ! ☺️

    Romain, 23 ans

    Non fumeur depuis 6 jours

  • Vers le mois d octobre je commençais à ne pas me sentir bien donc vers decembre j ai décidé d arrêter de fumer, pourtant je fumais 15 cigarettes par jour même la nuit et des jours j arrivais à un pacquet. La cigarette electronique m aide beaucoup car je ne ressent pas le besoin de toucher à la cigarette et d ailleur j ai déja baisser ma teneur en nicotine de la moitier. L objectif est de me separé aussi de l electronique quand je serais pret et je conseille fortement cette methode d arret pour qui a vraiment des difficultés à arreter de fumer. Les bienfaits sur la santé se font sentir assez rapidement. Bon courage et tenez bon.

    Sebastiano, 35 ans

    Non fumeur depuis 4 mois

Exprimez-vous !

Et faites partager aux autres votre expérience en postant votre propre témoignage: vous pourrez y parler des leçons tirées de cette expérience, des difficultés que vous avez pu rencontrer, de vos doutes, des moyens qui vous ont aidé, bref de tout ce qui a compté pour vous!

Je me fais accompagner